?

Log in

No account? Create an account
 
 
scribo_loutre
18 November 2010 @ 08:24 pm
Il y a moins d’une semaine, j’avais confessé mon besoin de laisser l’écriture de côté pour quelques temps. A la place, je voulais avancer la relecture du roman de Kira et lire. Histoire de rassurer (ou pas) ma future victime, « Jeux d’ombre » progresse à un rythme régulier, puisque j’ai enfin trouvé mon rythme de travail.
 
Pour la lecture, ma PAL s’en pris un sacré coup durant ces derniers jours :
- La perle et l’enfant de Paul Beorn (La pucelle de Diable Vert, tome 1)
- Fleur de dragon de Jérôme Noirez
- Chronique de la main courante (recherche pour FPM)
- Plasma de Walter Jon Williams
 
Si je continue à ce rythme tout le mois de novembre, je m’autoriserait à dévaliser le rayon SFFF de la Fnac de Saint-Lazare avant Noël. Ou alors, j’attends le mois de janvier et je passe les fêtes le nez dans les Robert Charles Wilson offerts à mon père.
 
Par contre, j’ai du mettre de côté mes plans pour l’écriture. Je dois me faire une raison : même quand je suis débordée, je trouve toujours un moment pour écrire. En ce moment, ce sont mes pauses déjeuner qui sont mises à contribution pour l’avancée de Limonade. Actuellement, j’ai écris plus de 80% du chapitre 12 et je compte enchaîner directement sur le chapitre 13 dont le synopsis détaillé est prêt.
 
Vu mon état de démotivation, je considère que 20 000 sec sur ce roman est une avancée exceptionnelle. J’espère terminer le chapitre 14 avant le passage à la nouvelle année. Ensuite, j’aimerai mettre un point final à cette histoire au cours de l’été prochain pour m’occuper des inévitables corrections.
 
Pendant le week-end, j’ai débuté un texte très court pour l’AT de Nocturne entre deux chapitres de « Jeux d’ombres ». Il me reste deux semaines pour en écrire les trois quarts. Je pensais avoir du temps pour continuer à la maison, mais impossible de trouver l’énergie nécessaire. Il va falloir attendre samedi ou dimanche, ce qui, compte tenu du salon de thé Cocy, risque d’être épique.
 
J’ai bon espoir d’avoir un mois de décembre plus serein. J’ai construit dans ma tête l’intégralité du chapitre 3 de « La voie de Lamesh » qui s’intitulera : « La prophétie des têtes de poissons ». Il ne me reste plus qu’à poser les mots qui conviennent, après une relecture des chapitres précédents afin de retrouver l’ambiance de ce roman.
 
Pour « Fondation Post Mortem », j’attends les retours détaillés de mon alpha-toute-puissante. Cependant, elle m’a déjà fait des commentaires sur le chapitre au milieu duquel je m’étais embourbée. Je sais ce que je dois changer pour repartir à toute allure, j’attends juste la fin de ma période mollassonne.
 
Ensuite, j’aurais peut-être des corrections à faire, si certaines de mes nouvelles sont acceptés d’ici la fin du mois. Comme je n’ai aucun contrôle sur les décisions des comités de lecture, je me contente de croiser les doigts sans trop m’en inquiéter.
 
 
Current Location: France, Paris
Current Mood: tiredtired