December 1st, 2010

chat mauve

Ca loutre...

Histoire de rattraper une longue semaine sans le moindre billet, je vais me fendre d’un récapitulatif de ces derniers jours.
 
Concernant la lecture, j’ai continué sur ma lancée pour descendre ma pile à lire.
- Helena Von Nachtheim de Yvon Hecht
- Arachnae de Charlotte Bousquet
- les aventure d’Anita Blake tome 1, 2 et 3 (déjà lu l’an dernier, mais ils sont toujours agréables à lire)
 
Et puisque ce week-end je prévois au moins huit heures de train, j’ai mis de côté « Les yeux d’Opale » de Bénédicte Taffin. J’hésite à emporter le dernier Eclats de rêve ou le Black Mamba numéro 19 qui, justement, contient une nouvelle de cette même Bénédicte. Je vais avoir besoin de faire quelques critiques pour alimenter le blog de Limonade entre le chapitre 9 et le 10.
 
En parlant de Limonade, je suis arrivée à la fin du chapitre 12. J’ai exactement un mois pour atteindre mon objectif des 14 chapitres. J’espère écrire le chapitre 13 ces jours-ci et garder le 14 pour mes vacances. Le tour que mon récit a pris est des plus encourageant, j’ai envie de voir la fin de ce roman.
 
A côté de cette avancée, les corrections des premiers chapitres traine en longueur. Pourtant, les délais pour la préparation du fanzine se raccourcissent. En ce moment, je m’occupe des nouvelles et je ne sais pas encore quand l’inspiration va me saisir pour boucler la réécriture.
 
Mon besoin de nourriture livresque continue de me tarauder. J’ai donc fait quelques recherches parmi les livres gratuits de Google, puis sur le site internet de la Fnac. Entre autres livres, j’ai commandé ces quelques ouvrages:
- Londres victorien
- Le hussard amoureux de Paul Beorn (tome 2 de la Pucelle de Diable Vert)
- L’invitée de Dracula de Françoise-Sylvie Pauly
- Entrechat de Cécile Duquenne
 
J’ai hâte que mes nouveaux bouquins arrivent chez moi ou, plus vraisemblablement, au bureau de Poste des environ. Dans tous cas, je vais devoir y passer la semaine prochaine ; mes exemplaires de « Mystère et Mauvais Genre » m’attendent depuis samedi.
 
Pour ceux qui comptaient acheter cette anthologie, j’en ai pris plusieurs. Si vous voulez un exemplaire dédicacé (ou pas), vous pouvez m’en commander un que je vous remettrai (contre espèces sonnantes et trébuchantes) si je vous croise à un salon de thé.