?

Log in

No account? Create an account
 
 
scribo_loutre
22 June 2011 @ 10:15 pm
Il devient manifeste que j'ai de plus en plus de mal à maintenir ce livejournal dans un état de veille.
Peu à peu, mon activité sur le net décroit sans que j'arrive à l'endiguer. Ce n'est pas même pas du à un manque de choses à raconter, juste à une baisse de motivation.

Une fois de plus, je vais essayer de profiter d'un temps de pause-reprise pro pour redonner de la vitalité à ces pages.

See you soon.
Tags:
 
 
Current Location: France, Paris
Current Mood: sympatheticsympathetic
 
 
scribo_loutre
22 June 2011 @ 10:17 pm
Samedi dernier, les éditions Malpertuis et la libraire parisienne l'Antre Lire ont organisé une séance de dédicaces de la nouvelle anthologie Muséum.
Si vous avez suivi ce lj dernièrement, vous savez que la loutre figure au sommaire avec sa nouvelle "Chroniques d'un cabinet de curiosité".
Cela implique donc que j'ai renoncé à une partie de mon après-midi de flemme (anniversaire oblige, j'avais cuisiné tout la matinée) pour prendre successivement le train, puis le métro direction l4antre Lire.

Pour être honnête, je ne cours pas après les dédicaces. J'aurais même tendance à courir me cacher quand on m'aborde avec un stylo.
Pourtant, j'ai joué le jeu. J'ai accroché un badge à mon pull, j'ai sorti l'un de mes nombreux stylos Muji (il sèche vite et ne bave pas, enfin je crois) et j'ai fait de grands sourires.
Bon, j'ai juste suivi les recommandation de l'anthologiste (Christophe Thill) et j'ai ramené ma viande.

Première mission, atteindre le fond de la librairie, blindée de gens avec des badges, pour aller récupérer le mien. J'en ai profité pour faire une gribouille en bas de mon contrat, que j'ai lu avec attention, sait-on jamais.
Le temps de tout lire, j'ai eu mon exemplaire d'auteur entre les pattes et un chèque (mon premier chèque d'auteur ! gniiii !). En cadeau, parce que j'étais venue pour mon anniversaire, j'ai reçu les deux premières anthologies Malpertuis.

Ensuite, tout c'est enchaîné très vite. A peine le temps de dire bonjour à Any, je me suis retrouvée à bavarder avec Julie une autre auteure Malpertuis/Transition, et à grouibouiller des dédicaces.
Vu que j'étais coincée au fond de la librairie, pas moyen d'y échapper. J'ai du écrire jusqu'à en avoir mal aux doigts. D'abord longue à venir, l'inspiration pour écrire des bétises s'est révélée redoutable.
J'ai apliqué la méthode dite "du Beorn", ce qui revient à bavarder avec les lecteurs pour trouver des idées de dédicaces.
Pour ceux qui ne voulaient pas me parler et se contentaient de me donner les bouquins pendant qu'ils étaient avec quelqu'un d'autre, j'avais ma dédicace standard toute prête. C'est un truc du genre, "ce fut un plaisir de partager avec machin le sommaire de cette anthologie".

Au final, j'ai fait une douzaine de dédicaces en une heure, parmi lesquelles j'ai dit à un auteur (qui était allé à une dédicace du nouveau Elric) qu'il aurait sûrement préféré être dans la même anthologie que Moorcock plutôt que moi (il a approuvé, mais je ne peux pas lui en vouloir) et à un autre que j'étais prise dans une boucle temporelle, car je venais de signer une anthologie à une personne dotée du même prénom juste avant.
Il n'y a pas à dire, la méthode Beorn est vraiment efficace pour ce genre de manifestations. Enfin, ça dépend si on est là pour écrire des bétises comme c'était mon cas.

En guise de conclusion, j'ai bavardé avec la très sympathique Blanche (encore une adepte du combo Malpertuis/Transition).
Puis, un chemin s'est dégagé vers la sortie et j'ai filé.
J'ai toujours du mal à quitter une réunion avec autant de gens ; dire au revoir à tous (même ceux auxquels ont a pas parlé) ou se contenter d'un message général et courir vers la porte. J'ai opté pour la seconde solution et, après une heure de transport et un bubble-tea, j'étais de retour dans ma catiche.

Entre l'émotion de voir le travail réalisé sur l'anthologie porter ses fruits et celle de rencontrer autant de monde, j'ai toute fébrile.
Ça m'a sérieusement remotivée pour continuer sur FPM, mais je pense que l'avancée de ce roman ferra l'objet d'un autre message.
 
 
Current Location: France, Paris
Current Mood: cheerfulcheerful