?

Log in

No account? Create an account
 
 
08 October 2010 @ 09:54 am
Une future histoire de lycantropes campagnards  


Mon activité sur livejournal est très limitée ces temps-ci. Je dois reconnaître que, après l’envoi de « Pyramide électrique » je me suis un peu calmée sur l’écriture. Pourtant, je dois m’y remettre afin de tenter une fois de plus ma chance avec la fanzine Pénombre.

Comme Vanessa râlait de ne pas avoir de texte de fantaisie urbaine qui se déroulent à la campagne, j’ai promis de lui écrire un. A partir de ce cahier des charges très mince, j’ai imaginé une histoire de lycantropes campagnards et esthètes. Ma première scène est bouclée, ce qui ne représente d’un dixième de la nouvelle. Heureusement, il me reste 25 jours pour tout écrire mon texte et le corriger.

Je compte apporter un soin tout particulier à cette dernière étape. La nouvelle « Passage éphémère » que j’avais envoyé à Pénombre en mai était truffée de répétitions et il restait quelques erreurs. J’ai encore honte de la trivialité des choses que Marie-Anne m’a demandé de corriger.

Grâce à Maïté, j’ai tout ce qu’il faut pour avancer dans cette nouvelle. Elle m’a donné des photos de forêts corréziennes, de vieilles pompes à essence et de tracteurs ainsi que des références en musique classique. Avec toutes ces informations, je suis certaine d’arriver à tricoter un texte à la fois original et campagnard.

J’espère atteindre la moitié de la nouvelle ce week-end. Sachant que j’ai une nouvelle version « Des fées en bouteille » à mettre sur Cocyclics et encore du travail sur le chapitre 1 de Limonade, c’est pas gagné.
 

 
 
Current Mood: busybusy